mardi 8 octobre 2013

Le renouveau du Queens, de l'oubli à la prospérité !

Cela n'aura échappé à personne, l'état du Queens est en plein renouveau avec l'arrivée au pouvoir de Tonio comme gouverneur.

Depuis son accession il semble enchaîner les réformes à un rythme soutenu, le point sur les principaux changements:

La fin de l'armée royale: En tant que gouverneur, Tonio à mis fin à lamée royale du Queens mis en place par son prédécesseur, il justifie son choix en prônant que la gestion de l'armée est exclusivement du ressort de l'état fédéral et non de l'état du Queens. Il est indéniable que cette décision entre dans le cadre d'un apaisement dans les relations entre le gouvernement et l'ancien état monarchique, un choix qui remet chacun des partenaires à sa place mais qui soulève des questions, et principalement celle du rôle et des compétences des états au seins de l'état fédéral.

Greenvale nouvelle capitale: Greenvale a été choisie au dépend de Fangard pour devenir officiellement la toute nouvelle capitale de Simland, et par conséquent le siège des institutions de l'état.Cette ville d'environs 2 Millions d'habitants à sus séduire les électeurs.

Passage d'une monarchie à une monarchie parlementaire: La réforme la plus importante à venir est sans nul doutes celle du mode de gouvernement, jadis état monarchique, le Queens passerait à un régime de monarchie parlementaire, ce débat sera le prochain sur le calendrier du gouverneur.

Reforme des régions administratives: Un vote est actuellement en cours afin que les Queensiens choisissent leurs nouvelles régions administratives, les anciennes étant jugées trop vieillottes et ne correspondant pas à la réalité des territoires.

Le Fangardien nouveau journal officiel: Suite à un appel d'offre récent, le Fangardien a été choisi par le gouverneur comme nouveau média officiel du Queens.

Ce vent de réforme dans l'état historique de Simland ne peut cacher les défaillances du Queens à un ensemble de niveau, voici les points essentiels qui feront débats dans les prochains jours, ou en tout cas qui devrais faire débat.

Le Queens pointe à la 7éme place des états les plus prospères de Simland en août 2013 (http://www.simland.eu/forum/gouvernement-simlandais-f336/indice-simlandais-prosperite-t15839.html#p667104). Nous ne pouvons que pensez que cette place ne doit pas être la place du Queens au sein de Simland, il est indéniable que l'état à perdu de sa superbe au fur et à mesure des années.

Economie

Dans ce domaine le Queens pointe à la 6éme position, une place que le Queens ne devrait pas avoir, autrefois capitale économique de Simland New Amsterdam est aujourd'hui largement dépassée, le constat est amer le Queens n'est plus une destinations enviée pour les capitaux économique. Seule une réelle politique de relance et d'activité par le biais de programme permettant l’installation d'entreprises innovantes pourra changer la donne. 


Activité 

Certes l'activité semble avoir quelque peu repris ces derniers temps, ce qui n'empêche pas le Queens de pointer à la 7éme position des états les plus actifs de Simland, les maires ne vont plus s'implanter dans l'état. Redonner à l'histoire du Queens ces lettres de noblesses et promouvoir l'état à la couronne semble désormais plus qu'impératif.


Développement durable

Gros carton rouge pour le Queens dans ce domaine, en effet l'état se place bon dernier du classement sur ce point. Il est désormais vital de mettre en place une réelle politique pour les énergies renouvelables afin que le Queens rentre pleinement dans la transition énergétique, sans quoi son déclin est inévitable.

Sim Fan Pour le Fangardien


dimanche 25 août 2013

Interview exclusive de Latthis

Fraîchement débarqué sur nos terres Simlandaises, Latthis c'est rapidement fait remarqué pour sa motivation et son enthousiasme, qui l'ont d'ailleurs rapidement propulsé au poste de directeur de la bourse de Simland.
Il revient en exclusivité pour le Fangardien sur son arrivée à Simland et sur ses futurs projets.


Bonjour Latthis, je suis ravis de vous recevoir aujourd'hui pour votre première interview à Simland.

Vous êtes à Simland depuis très peu de temps, mais tout le monde à remarqué votre motivation et votre énergie débordante, quels sont vos projets et comment comptez vous les mettre en place ?


Je souhaite continuer le développement de mon entreprise,Cargo-fret grâce à la création d'une nouvelle filiale proposant un service inédit dans le Simland dans le domaine du consulting(je ne peux pas vous en dire pour le moment,une annonce sera faite en septembre)Je souhaite également créer une seconde entreprise dont je ne peux pas vous révéler l'activité pour le moment non plus.

Allez vous mettre en vente une partie de Cargo Fret par l'intermédiaire de la bourse?


Des investisseurs semblent déjà intéressés par notre compagnie, un placement en bourse n'est donc pas exclu mais il ne se fera pas à du cours terme.

Votre nomination à la tête de la bourse Simlandaise à été l'objet de critiques, certains vous considèrent comme trop jeune pour exercer de telles responsabilités, que leur répondez vous ?



Le plus gros problème du Simland actuellement c'est qu'il y manque du sang neuf,lorsque vous regardez les personnalités du pays 80% sont la depuis plus de 3ans heureusement,le gouvernement à l'air de prendre de nouvelles positions à ce sujet(par ailleurs je tiens à féliciter et donner mes encouragements à Léonidas pour son poste de porte parole).J'ai conscience que cela peut etre perçu par l'opposition comme un coup de poker du gouvernement de me placer à un poste comme celui là mais j'ai très bien été encadré par le président,le vice président et le ministère de l'économie.

Aujourd'hui Simland est un proie, à ce qui pourrait s'appeler une crise, avec notamment des frictions très fortes entre le gouvernement et ses opposants, comment voyez vous l'avenir ?


Dans toute démocratie libre il y a des frictions entre gouvernement et opposition ,malheureusement au simland je pense que le président n'a pas une ligne politique assez liée à un parti politique en particulier en raison de l'éventail de positions des ministre allant des communistes à la "droite ferme",Il y a également beaucoup trop de frictions au sein meme des partis politiques qui sont publiées sur les forums alors qu'elles devraient rester en interne.De plus l'opposition critique parfois l'action gouvernementale sur des sujets mineurs qui ne modifieront que très peu la politique à l'échelle du pays.Je pense que la réforme économique prévue par le gouvernement sera encore source d'affrontements entre la gauche et la droite du simland.

Interview réalisée par Sim Fan pour Le Fangardien





lundi 19 août 2013

Le point sur la bourse

Les médias sont à la mode, c'est en effet le constat qui peut se faire lorsque l'on se rend à la bourse de Simland. Lors de la journée du 18 août , pas moins de 3.000§ ont été échangé ce qui porte le total à 18.100§.

Le point sur les derniers titres: 



  1. Le Fangardien, sauf fluctuations de dernières minute, Canal Sims deviendra propriétaire du Fangardien à auteur de 10%
  1. Le Papaiotte, Sim Fan deviendrais propriétaire de 30% pour 1.700 §
  1. L'astydcaves, dernière enchère de Thib pour 600§ les 20%

Malgré ce regain d'activité pour la branche média, on ne peut que regretter le manque de vitalité de la bourse de Simland qui est encore en deçà de ses homologues internationaux. La crise économique qui arrache le pays depuis près de 2 ans ne semble encore une fois pas connaitre une issue favorable, en dépit de l'annonce de la réforme du système économique par le gouvernement, la semaine dernière.

jeudi 15 août 2013

Le mot du Roi, par Carter


Image

Le Roi se félicite du retour de l'un des plus prestigieux maire ainsi qu'ancien collègue, le maire de la grande Fangard, joyau du Queens, fait son grand retour et nous honore à nouveau de sa présence.

Pour célébrer ce retour inattendu, le Roi a annoncé une immense chasse à l'écologiste et au socialiste dans les bois reculés qui leurs servent de logis, comme le veut la tradition !

Le Royaume du Queens poursuit donc sa grande renaissance qui est malgré tout entachée par l'émergence de la gauche sataniste, qui n'a toujours pas disparue malgré un climat qui lui est défavorable.

En effet, ces partisans du mal, souhaitent implanter le siège du malin dans nos saintes terres capitalistes, déjà souillée par la présence du parti socialiste désormais, et naturellement, en fort déclin à Greenvale. Toutes les personnalités de l’État scrutent d'ailleurs avec impatience la chute inéluctable du poux rose, véritable peste des temps modernes dont nos alliés outre-pacifique ont su se débarrasser.

Mais l'administration royale a déjà des projets en tête pour limiter la propagation de ce fléau, en augmentant le rythme des chasses, en installant des purificateurs sur le territoire, des arbres à billets piégés près des villes infectées, un réarmement massif des canons Gustav et bien d'autres dispositifs encore.

Le Roi promet également que tout conversion au capitalisme sera grandement récompensée, tout ceci en faveur de l'abandon par les personnes infectées du Labor Union pour se convertir au saint capitalisme et à la poignée de fric.
C'était votre magnifique et majestueux mais surtout modeste roi pour le Fangardien.


Carter pour le Fangardien

mercredi 14 août 2013

La bourse nationale s'ouvre au capital

La bourse nationale ouvre aujourd'hui son capital, à l'ordre de 2%, au investisseurs privés, pour participer aux enchères, Cliquez ici

jeudi 5 janvier 2012

Simland au bord de l'impasse !






  • Président absent, Simlandais résignés, économie au point mort...
  • Simland est au bord de la crise la plus grave de son histoire, il est impératif de redresser la situation au plus vite si l'on veut éviter le pire, à savoir un cataclysme économique sans précédant et un possible effondrement total du pays qui entraînerait dans sa chute des pans entiers de l'économie asiatique ainsi que la chute vertigineuse des bourses du monde entier.











Un pays sans gouvernement

Depuis l'élection de J-Bar comme président de Simland, en novembre dernier, le pays tourne au ralenti. En effet la crise économique mondiale semble avoir raison petit à petit de Simland et les gouvernants s’avère impuissants face à cette dure réalité.
L’absence significative du président depuis le début de son mandat n'a certainement pas amélioré les choses. C'est pour cela que l'ont a appris, dans la journée, que le vice président (Krides), prendrait certainement les mesures qui s'imposent, à savoir s’octroyer le rôle de président, en vertu de l'article 16 de la constitution, qui stipule que en cas d’absence de plus de quinze jours du président, ce dernier sera remplacé par le vice président. 

La résignation semble de vigueur

La situation dramatique de Simland touche en plein coeur  les citoyens qui, selon un sondage récent, se disent, à 86% pessimistes quand à leur avenir et à celui du pays.
L'heure n'est pourtant pas à la dépression mais à l'action car il est impératif de mobiliser les citoyens afin d'éviter le pire et de sortir de la crise, ce que le gouvernement actuel et les précédents peinent à faire.

Le monde très inquiet du sort de Simland

Les agences de notations ont dégradées la note de Simland passant du triple A directement à la note B ce qui rend les affaires encore plus difficiles. 
Les européens avec Angela Merkel et Nicolas Sarkozy en tête ont mis en garde Simland, si des mesures ne sont pas prises rapidement l'europe mettra fin à sa coopération économique avec le pays, par peur de subir les conséquences de l’effondrement politique économique de Simland. 
Pour les Etats Unis la sanction est encore plus féroce puisqu'ils ont déjà rompu les accords commerciaux en cours entre les deux pays.
Seul le Japon et la Chine, à moindre mesure, semblent être prêt à aider le pays par le biais du refinancement des banques. Le FMI a été saisi du problème qui se pose dans le pays et rendra un avis favorable ou non quand à l’envoi d'une aide monétaire. 

Quoiqu'il en soit les Simlandais et Simlandaises devront fournir un effort considérable, si il ont espoir de sortir le pays de la crise, l'avenir nous appartient.

mardi 29 mars 2011

Liste définitive des candidats aux élections municipales de avril 2011 (Fangard)

Liste définitive des candidats aux élections municipales de avril 2011

Nabil Biana (PDS)
Christian Lacane (USC)
Joselyne Deron (AES)
Jean Duchassier (PSS)
Isabelle De Lorencourt (ULS)
Mélanie Xavier (CDS)
Jeremie Renoir (PLUS)
Anne Marie Choup (MSU)
Pierre Henri Des (NVP)
Victoire Zab (PPFU)
Ariel Albania (SE)

Total de 11 candidats dont:
5 femmes soit 45,45% des candidats
6 hommes soit 54.54% des candidats

Forces politiques en présence:
Gauche et assimilés: 5 candidats soit 45.45% des candidats
dont extrême gauche: 1 candidat soit 9.09% des candidats
Centre et assimilés: 3 candidats soit 27.27% des candidats
Droite et assimilés: 3 candidats soit 27.27% des candidats
dont extrême droite: 1 candidate soit 9.09% des candidats

Derniers sondages concernant les intentions de votes des Fangardien:

Nabil Biana (PDS) 11,33%
Christian Lacane (USC) 21.33%
Joselyne Deron (AES) 24,78%
Jean Duchassier (PSS) 6.56%
Isabelle De Lorencourt (ULS) 3.75%
Mélanie Xavier (CDS) 5.05%
Jeremie Renoir (PLUS) 0.23%
Anne Marie Choup (MSU) 8.08%
Pierre Henri Des (NVP) 10.36%
Victoire Zab (PPFU) 1.23%
Ariel Albania (SE) 1.56%
Votes blanc 5.74%

Gauche: 43.79%
Centre: 34.46%
Droite: 16.31%

Seuls les candidats ayants dépassés les 10% peuvent prétendre à être présent pour un second tour, si l’élection se tenait aujourd'hui nous aurions donc 4 candidats au second tours un de la droite deux de la gauche et un du centre.


Les projets phares de chaque candidats vous seront présentés prochainement.

jeudi 17 mars 2011

Les derniers sondages placent Nabil Biana en tête

Nabil Biana et officiellement candidat aux élections municipales de Fangard, il a déclaré cela lors d'une interview sur Canals Sims Queens, mardi dernier.

Par ailleurs Joselyne Deron représentera l'AES et Jean Duchassier le PSS.

En ce jour nous avons donc 5 candidats déclarés avec Nabil Biana (PDS), Christian Lacane (USC), Joselyne Deron (AES), Jean Duchassier (PSS) et Ariel Albania (SE).

Le Fangardien a réalisé un sondage afin d'afficher les grandes forces politiques de cette éléction.
En voici les résultats:

Pour quel candidat voteriez vous si l’élection municipale se déroulerait aujourd'hui  ?

Nabil Biana (PDS)..................................... 31%
Christian Lacane (USC)............................. 29%
Joselyne Deron (AES)...............................  20%
Jean Duchassier (PSS)...............................   6%
Ariel Albania (SE)......................................  3%
Vote blanc.................................................. 11%

.
(Sondage réalisé par le Fangardien sur un échantillon représentatif de 1000 personnes)

On peut tirer plusieurs enseignements de ce sondage.

 - La surprise du PDS: Ce score s'explique par la très grande notoriété de Nabil Biana auprès de Fangardien, il pourrait relancer à lui tout seul la "machine PDS" dans le Queens et à Simland si il advenait qu'il soit gagnant de ces élections.
 - La montée de l'AES: Les écologistes reprennent du poil de la bête et s'affirment de plus en plus au sein de notre société, les différentes catastrophes écologiques de ces derniers jours y sont surement pour quelque chose.
 - L'USC toujours présent, le parti du président Jardas, représenté ici par Christian Lacane est le favori de cet élection, notamment grâce au travail fait par Mr.Lacane ses dernières années à Fangard.
 - Les temps sont durs pour le PSS, avec à peine 6% d'intention de vote il sera très difficile pour Jean Duchassier de redonner ses lettres de noblesse à ce parti.

jeudi 10 mars 2011

Elections municipales de Fangard

Les élections municipales de juin 2011 ont bel et bien démarrées. En effet on a appris ce matin que l'ancien maire ne se représenterait pasa cet élection, de plus Christian_LacaneChristian Lacane, l'actuel adjoint au maire, portera les couleurs de l'USC en tant que candidat au poste suprême.

Pour l'instant aucun autre candidat ne s'est présenté de manière officielle, même si on entend de plus en plus parler de Nabil Biana (PDS) ou encore Joselyne Deron (AES).


Christian Lacane

Quoiqu'il en soit le grand favori dans les sondages sera sans nul doute l'actuel adjoint au maire, son travail à la mairie ayant été plébiscité par une grande majorité de Fangardien.
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 mars 2011.

lundi 24 janvier 2011

La langue des Rois: Halotime

Ils sont élus du peuple, de conseiller municipal au poste suprême, la présidence de la nation, ils nous dirigent et parfois nous oppose, ce sont les "rois" de la politique et de temps à autre Jean David Kavarek se chargera des le interviewer afin d'en apprendre un peu plus sur leur projet politique, leur parcours, et leurs prétention ainsi que sur leur personnalité.



Cette semaine nous avons reçus Halotime actuel vice président de Simland, gouverneur du Simland Méridional et ministre des affaires étrangères.

"Flintheart Balthazar HALOTIME, appelé communément Halo par ses proches, est un homme politique simlandais et un business man précoce.
Arrivé en Juillet 2007 à Simland il ne laissa personne indifférent. Son premier galon d'essai en matière de municipalité fut Métro City qu'il délaissa peu après.
Car c'est suite à un grave accident de voiture sur l'autoroute que Halotime disparut des écrans radars pendant plusieurs années.
C'est après trois années d'absences qu'en Juillet 2010, il prit la décision de revenir à Simland pour construire la Mégalopole Simlandaise Kalos Mégapolis.
Il participa activement à la campagne des Élections présidentielles d'Octobre 2010. Une participation qui augura pour lui un véritable retour aux sources au sein de l’USC. Un parti auquel il adhéra dés les premiers jours de sa première arrivée en Juillet 2007 à simland, convaincu par ses idéaux et émerveillé devant l'activisme de ses figures centrales : Benjaz et déjà à l'époque Jardas.
Finalement après une campagne acharnée qui restera dans les annales de Simland, l'équipe Centriste a pu fêter sa victoire historique pour ce qui sera le premier gouvernement du centre de la Nation Simlandaise. Un gouvernement dans lequel Flintheart Balthazar HALOTIME fut invité pour gérer le gros portefeuille Ministériel des Affaires Étrangères et de la Défense Nationale. En Janvier il fut nommée à la Vice Présidence de la Nation en remplacement de Magellan."
Source Wiki Simland

Bonjour et bienvenue dans ce troisième numéro de la langue des rois,aujourd'hui nous recevons Halotime, nous allons revenir avec lui sur son actualité à simland ainsi que sur l'actualité internationale et bien évidemment sur ses projets futurs.
Bienvenue Halotime, comment vous sentez vous?


Bonjour monsieur Kavarek je vous remercie de m'avoir permis de venir m'exprimer dans votre émission.
C'est pour moi un honneur. d'autant que c'est ma premiere interview télévisuelle 

Je vous en prie, j'en profite pour vous rappeller que cet interview sera consultable en ligne sur le Fangardien et sera visionable sur le fangardien TV
Le miracle des nouvelles technologie, c'est formidable de vivre dans un monde aussi inter connecté

Je vous ne le fait pas dire.
Vous êtes au centre de l'actualité et vous êtes régulièrement la cible de critiques le président vous a fait confiance et vous a nommé vice président en remplacement de magellan, comment c'est passée cette prise de fonction ?

Elle à été un peu mouvementée pour tous vous dire [rire]. Je comprend que beaucoup de simlandais puissent être déstabilisé par l'arrivée d'un novice à cette fonction. En effet je suis perçu , à tort ou à raison, comme un homme hyperactif et même trop pourrais t'ont dire. Mais beaucoup me reconnaissent aussi cette volonté de vouloir améliorer notre quotidien , cette envie de proposer des projets d'envergure pour le pays.
Le président Jardas à vu en moi le ministre le plus capable et le plus actif pour assurer la succession de Magellan. Quelques uns ont été contre cette nomination et ces personnes ont pu l'exprimer avec plus ou moins d'audiences mais je n'ai pas envie de polémiquer la dessus.
Ce qu'il est important de noter avec ce remaniement, qui est loin d'être cosmétique, c'est que nous entrons dans une nouvelle étape du mandat présidentiel. Après avoir étudier les idées, nous allons les appliquer avec le meilleur gouvernement qu'il soit.

Justement pourquoi avoir mis si longtemps pour lancer une dynamique viable pour Simland, à vous entendre on dirait que le programme présidentiel a été crée dans les trois premiers mois de cette présidence, rassurez nous ce n'est pas le cas?


Non bien entendu. Comme il est coutume de dire, la tache est d'autant plus difficile à réaliser quand on en réalise sois même l'ampleur. Malgré le fait que nous nous attendions à une entreprise extrêmement difficile, force est de constater que la tache est titanesque. L'inactivité d'une partie du gouvernement à été un problème que nous n'avions pas prévu.
Mais ce n'est heureusement pas le cas de tous les ministères.

En effet grâce au travail exemplaire du Ministre du Tourisme et de l'environnement Sim Fan et de ses secrétaires à l’Environnement et au Développement Durable Taupin et Thib, le ministère de l'environnement à pu lancer la magnifique exposition durable simlandaise. D'ailleurs je crois que les prévisions initiales quant à la participation ont été pulvérisé. Sim Hurban à la tête de La Cartographie Nationale à également été exceptionnel à la charge de conseiller à la cartographie.
Il a entrepris l'exploit de créer une série de cartes qui permettent d'imaginer la nation telle qu'elle serait dans la réalité, c'est extraordinaire ! Tout comme le travail formidable de L.angelus à la tête du Ministère de l'intérieur et l'équipement. Il a contribuer à remettre au gout du jour les agences fédérales simlandaise pour ainsi ouvrir la voix à des rôles play qui feront date dans l'histoire de la politique intérieur simlandaise.
Je souligne également le travail de Jojol'Haricot à la tête de la Sécurité de l'Aviation Civile Simlandaise et son travail de recensement des aéroports simlandais qui ne peut que forcer le respect. Un respect que mérite aussi Magellan et Ben Quo pour leurs entreprise au Ministère de la Culture et de l'éducation avec le projet de capitale simlandaise de la culture ou encore la Loi sur les villes Historiques.
L'économie n'a pas non plus été oublié par le gouvernement, puisque Ariozo à pu mener avec brio la suppression du RPP et il s'attèle en ce moment à mettre sur pied le complexe plan de recensement des ressources. Sans oublier mon travail au ministère des affaires étrangères et de la défense nationale, SG Jason secrétaire d'état à la Défense à dépasser toutes mes espérances sur son travail de réhabilitation de la Direction des Enquêtes Criminelles de l’Armée.Je pourrais continuer encore longtemps avec tous ces exemples.

Alors certes ce n'est pas suffisant pour remettre sur pied une nation que nous avions trouvé dans un état comateux lors de notre accession à la présidence. Il nous reste encore beaucoup de travail pour amplifier notre travail et ainsi impulser la dynamique nécessaire à l'épanouissement de la nation simlandaise, et cela prend beaucoup de temps.
J'ose espérer que nous y arriverons au cours des trois prochains mois. .

Contrairement a ce que vous pouvez pensez vous n'êtes pas à l'élection du gouvernement du siècle, non je plaisante bien entendue, il est tout a votre honneur de défendre les membres du gouvernements et les projets qui selon vous ont étés menés à bien.
Il est temps de sortir un peu de Simland pour s'intéresser au monde, ne pensez vous pas qu'il est grand temps pour Simland d'affirmer sa position à l'international, car il est difficile pour grand nombre de nos concitoyens de constater que Simland n'est que peu présent sur la scène internationale?



Je crois qu'il est injuste de dire que nous sommes peu présent sur la scène internationale. En effet le planning diplomatique pour l'année 2011 compte pas moins de quatre voyages diplomatiques. Même en occultant le futur programme gouvernemental, j'ai pu m'exprimer à maintes reprises sur la situation internationale.

A mon arrivée au ministère des affaires étrangères j'ai pu m'entretenir avec le Président de la République Française au sujet de la politique internationale qu'il compte mener en 2011 à la présidence du G20 et du G8.
Mon principal soucis est de mener une politique international cohérente et active. Lors de mon discours du 26 décembre 2010 au siège des Nations Unies, j'ai pu détailler cette volonté simlandaise de s'inscrire dans un schéma différent de ce qui peut être mené en ce moment par les principaux leaders mondiaux.
Nous ne souhaitons pas nous opposer systématiquement, mais nous voulons simplement proposer une politique différente. Notamment au sujet de l'Iran et de l'économie mondialisée.





Il est difficile de cerner Simland au niveau économique, en effet le pays ne fait pour l'instant partie d'aucune alliance économique et ne participe à aucune réunion, mis à part celles de l'ONU, que comptez vous faire pour remédier à cela?

Et bien nous comptons intégrer prochainement l'APEC (Asia Pacific Economic Cooperation). Cette entreprise permettra de nous inscrire dans une relation durable, politique culturelle et économique, avec nos voisins asiatiques. Mais ce n'est pas tous car je compte signer le mois prochain un accord bilatéral de coopération économique avec le Président Américains Obama lors de sa visite dans le Grand Nord.

Vous vous engagez à faire tout ceci dans les trois mois qui reste à Jardas en tant que président?

Oui je m'engage à tenir l'objectif qui m'est imputé d'organiser quatre voyages diplomatiques avant la fin du mandat. Mais peut être que je pourrais rajouter d'autres idées à ce programme si d'aventures le temps me le permet.

Et si jamais vous n'arrivez pas a tenir ce programme en assumeriez vous les responsabilités devant le peuple?

Vous voulez parlez de ce qui concerne mon ministère ou vous englober l'intégralité du programme gouvernemental ? Car pour le ministère des affaires étrangères si je devais faillir à ma tache je suis prêt à assumer publiquement ma faute. Bien que je ne crois pas que j'en arriverais à cette extrémité, la réussite du planning des affaires étrangères est du domaine du possible.
Pour le reste du programme gouvernemental, j'ai bon espoirs qu'a force de travail et de persévérance nous arriverons à respecter nos engagements.
Mais nous ne pourrons redynamiser simland seuls, c'est avec l'aide de tous les citoyens que nous y parviendrons.
Je ne peux que déplorer l'attitude de certains membres qui ne consiste qu'a attendre l'accès à la magistrature suprême pour agir.
Car j'ose le préciser, nous ne nous prenons pas le centre du monde simlandais, nous avons convié les membres de l'opposition à participer à ce gouvernement et la plupart de nos adversaires de la présidentielle ont refuser avec des raisons plus ou moins valables. A la différence des membres de l'AES, qui convié au gouvernement ont tous accepter d'y participer et ils ont mener leurs missions avec brio.
Là ou je veux en venir avec ce petit détour explicatif , c'est que malgré notre victoire à la présidentielle, nous sommes prêt à partager les responsabilités avec les membres qui ont une vision différente de nous , ce qui ne nous empêche pas de débattre et de construire un projet communs pour le bien de simland.

Afin de permettre à Simland d'avoir une place plus importante au niveau mondial vous allez entamez une série de voyages diplomatiques quelles sont les destinations que vous avez privilégiées et le président de la nation sera t'il de la partie?

Comme j'ai pu l'expliquer précédemment , mon intention est d'aller porter notre politique internationale chez nos voisins par le biais de quatre voyages diplomatiques.
Tous d'abord je souhaiter m'entretenir avec mes homologues Russes et Japonais sur l'ile Nagoya qui est un objets de conflits territoriaux depuis des décennies entre les trois pays. Une réunion tripartite des représentants de la Russie, du Simland et du Japon sera organisée. Je suis optimiste quand à la signature d'un accord cadre qui réglera les conflits territoriaux entre nos trois pays depuis plusieurs décennies. Le Vice Président et Ministre des affaires étrangères sera l'unique représentants simlandais.

Ensuite je recevrais avec le Président Jardas le Président Américain Obama dans le Grand Nord à la frontière Américano-Simlandaise afin de discuter d'un partenariat entre les deux pays en matière militaire (nous discuterons du projet communs de bouclier anti-missiles), écologique (nous aborderons la problématique du réchauffement climatique) et économique avec la création de liens commerciaux entre l'Alaska et les états simlandais frontaliers.

Courant Mars, le Simland aura l'honneur d'accueillir le sommet de la Francophonie. Le Président Jardas devrait s'attendre à recevoir une cinquantaine de chefs d'états étrangers à cette occasion dont le Président Français Sarkozy.

Et enfin peu avant les élections présidentielles, le président Jardas et moi même auront l'honneur d'être accueillis à Moscou par le Président Russe Medvedev afin d'aborder les relations bilatérales entre nos deux pays.

Une fois la présidence Jardas achevée quels seront vos projets?

Tous d'abord j'espère que nous arriverons à recréer les conditions nécessaires à la mise en place d'une dynamique pour relancer simland, le prochain rendez vous électoral ne pesant pas lourd face à ce défis colossal. Mais si d'aventure je devais être libéré de mes obligations gouvernementales, je pense que j'effectuerais un retour aux sources salutaire dans le Simland Méridional.
Je souhaiterais y créer une université étatique d'exception cet été afin de pouvoir rivaliser avec nos concurrentes Anglo-saxonnes. Le wikisimland ne sera pas oublié puisque j'ai comme projet de créer un portail dédié au Simland Méridional et à sa culture. Je projette également de mettre en place un recensement aussi réaliste que possible des infrastructures de mon état afin de coller au mieux à la réalité. Mon ambition est de faire du "SD" l'état le plus détaillé et le plus vivant à Simland.
Mis à part l'état du Simland Méridionnal, je pense demander à prendre plus de responsabilité au sein de l'Union des Simlandais du Centre afin d'aider mon ami Jardas à rendre ce parti d'exception aussi vivant et actif que possible.

Il y a une vie après la politique ... et je compte bien en profiter dans ma ville Kalénoise loin du tumulte quotidien des responsabilités officielles. [rires]